Istituzioni e pratiche dei beni comuni – convegno a Parigi

Parigi, 17/18 novembre 2020

su piattaforma online

La pressante questione posta dai beni comuni è come passare dalla contrapposizione duale Stato/Mercato ad una nuovo approccio a tre dimensioni, Stato/Mercato/Comune. A partire da questo quesito, il convegno parigino esplorerà come le pratiche del Comune possono trasformare generativamente le istituzioni di Stato e Mercato creando nuove istituzioni e un nuovo paradigma dei beni comuni.

Con la partecipazione di Ugo Mattei e Giuseppe Mastruzzo.

Di seguito il programma in lingua francese e i link ai documenti ufficiali.

PROGRAMME
Première journée – 17 novembre
13h45 – 14h00 Session introductive : Présentation du colloque (comité
d’organisation)
14h00 – 16h00 Session 1 – Commun, diversité et universalité
Présidence : Emmanuel Picavet, Axe RSE, ISJPS, CNRS et Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne
● Vers un jus commune universalisable au XXIe siècle ? – Mireille Delmas-Marty, Collège
de France, Membre de l’Institut
● Modèles mentaux partagés et institutions, Chrysostomos Mantzavinos, Université
d’Athènes
● La méthode de l’enquête commune. Sur quelques problèmes de la “diplomatie
méthodologique” dans la recherche coopérative : aspects épistémiques éthiques et
politiques, Sylvain Lavelle, ICAM, EHESS
● De la diplomatie ontologique autour des terres communes du Cerrado. Les alliances
agroécologiques au Brésil – Sébastien Carcelle, EHESS-LAS (Laboratoire
d’Anthropologie Sociale)
16h00-18h00 Session 2 – Commun et culture démocratique
Présidence : Joëlle Zask, Université Aix en Provence
● La notion de « personne » au service des nouvelles approches de la démocratie,
Marianne Redon, AgroParisTech
● Langage commun, espace public et démocratie, Sandra Laugier, Paris 1
Panthéon-Sorbonne
● Le commun et l’individuel dans la culture démocratique athénienne, Arnaud Macé,
Université de Franche-Comté
● Les paradigmes de l’aide au développement : des biens publics mondiaux aux
communs, Stéphanie Leyronas, Agence Française de Développement
18h00 – 19h00 – Table ronde : Pour un “Collège des communs“
Présidence : Gilles Hériard Dubreuil, Mutadis, Fund For Democratic Culture
Présentation du projet et premières interventions (30 minutes):
● Sylvain Lavelle, ICAM, EHESS
● Yann Toma, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Développement Durable
● Nicole Alix, Coop des Communs
Débat avec les participants (30 minutes).

Deuxième journée – 18 novembre
9h00 – 11h00 – Session 3 – Pratiques et conditions d’émergence du commun
Présidence : Thomas Lamarche, UMR LADYSS
● L’intérêt général et le “bien“ commun, Petar Bojanic, Université de Belgrade,
Université de Rijeka
● Culture du risque et responsabilité commune, Christian Walter, Chaire éthique et
Finance, FMSH, Collège d’études mondiales
● Après la catastrophe nucléaire : quelle émergence et quelle culture du commun ?
Gilles Hériard Dubreuil, Mutadis
● Émergence du paradigme des parties prenantes dans la RSE : l’exemple de la
Plateforme RSE – France Stratégie, Kathia Martin-Chenut, Axe RSE, ISJPS, CNRS et
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
11h00 – 13h00 – Session 4 – Communs globaux et engagements locaux
Présidence : Sylvain Lavelle, ICAM, EHESS
● Stratégies juridiques et politiques dans l’élaboration des institutions des communs,
Ugo Mattei, Université de Turin
● Les instruments économiques peuvent-ils favoriser l’engagement local en faveur des
communs globaux ? Alain Karsenty, CIRAD, membre du Conseil Scientifique de la
Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH)
● L’effet paradoxal des COP sur la dynamique du/des communs : illustration avec la
biodiversité, Hervé Brédif, Université Paris 1 Sorbonne, UMR LADYSS CNRS
● Regards comparés sur l’institutionnalisation de « communs environnementaux » en
Colombie et aux EU, Rocío Trujillo, Yale University
13h00-14h30 Déjeuner
14h30 – 17h30 – Session 5 – Ruptures, innovations, enrichissements des
traditions : quelles dynamiques du commun ?
Présidence : Hervé Brédif, UMR LADYSS
● Le droit à la vie et les communs du point de vue des droits relatifs à une vie décente
Giuseppe Mastruzzo, Collège universitaire international de Turin
● Gestion par l’État de la crise Covid19 : quelle mobilisation et quelle dynamique
institutionnelle ont été mises en œuvre entre société civile, État et entreprise ?
Danièle Bourcier, CERSA, Université Paris 2
● Pratiques artistiques du commun et reconfiguration des imaginaires par l’art, Yann
Toma, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Développement Durable
● Les « institutions patrimoniales » : une réponse à des crises par une gestion en
commun, Vincent Pupin, AgroParisTech
17h30 – 19h00 Table ronde finale
Croisement des perspectives : Quel est le potentiel de transformation des dynamiques du
commun ? Le commun peut-il s’institutionnaliser et se transmettre ?
Présidence : Danièle Bourcier, CERSA

Table ronde, interventions de 15 mn et 30 mn de discussion :
● Jean-Louis Laville, Programme FMSH « Démocratie et économie plurielles »
● Elodie Bertrand, Axe Environnement, ISJPS, CNRS et Université Paris 1
Panthéon-Sorbonne
● Jacques Chevallier, CERSA, Université Paris 2
● Joëlle Zask, Université Aix en Provence
Partenaires

Pour un Collège du commun - Présentation de la table ronde_091120.docx (1)
Presentationcolloque13112020
Résumés interventions_131120

Rispondi

Torna su